Infiltration Choc : Des Hackers Nord-Coréens Trompent des Géants Américains avec des Faux Profils LinkedIn

Des hackers nord-coréens ont réussi une infiltration incroyable en trompant certaines des plus grandes entreprises américaines. En se faisant passer pour des développeurs en télétravail, ils ont utilisé de faux profils LinkedIn et des fermes d’ordinateurs aux États-Unis pour masquer leur véritable identité. Cette opération audacieuse a permis aux pirates d’accéder à des données sensibles et de générer des revenus considérables pour le régime nord-coréen.

Hackers nord-coréens infiltration : une méthode sophistiquée

Les hackers nord-coréens ont mis en place une stratégie bien rodée pour infiltrer les entreprises américaines. Ils ont créé des centaines de faux profils LinkedIn, prétendant être des développeurs américains qualifiés. Pour renforcer la crédibilité de leurs candidatures, ils ont également forgé plus de 60 identités américaines complètes, y compris des historiques professionnels et des références fictives.

Pour simuler le télétravail depuis les États-Unis, les hackers ont utilisé des fermes d’ordinateurs. Ces fermes sont des ensembles de PC ou de Mac situés dans un même lieu, contrôlés à distance pour faire croire à une présence locale. Deux complices, une Américaine et un Ukrainien, ont installé 79 ordinateurs répartis en trois fermes distinctes sur le sol américain. Ces machines étaient connectées à Internet via un fournisseur d’accès authentique aux États-Unis, permettant aux hackers de travailler à distance comme s’ils étaient réellement sur place.

Les hackers nord-coréens ont utilisé LinkedIn pour créer des faux profils et postuler à des emplois en télétravail dans des entreprises américaines de premier plan. Ils ont été embauchés par une grande chaîne de télévision, une société de la Silicon Valley, un fabricant aérospatial, un constructeur automobile et même un groupe de luxe. En passant par des sociétés de services extérieures, ils ont pu éviter les vérifications de background rigoureuses des grandes entreprises.

Accès à des données sensibles et salaires élevés

Grâce à leur subterfuge, les hackers ont pu accéder à des données sensibles au sein des entreprises infiltrées. Ces informations, potentiellement stratégiques, pourraient être utilisées par le régime nord-coréen pour son programme nucléaire. De plus, en empochant des salaires de développeurs, les hackers ont généré des liquidités importantes pour la Corée du Nord, certains gagnant plus de 300 000 euros par an.

Cette infiltration soulève des questions cruciales sur la sécurité informatique et les pratiques d’embauche en télétravail. Les entreprises doivent renforcer leurs processus de vérification des antécédents et adopter des mesures de sécurité robustes pour prévenir de telles intrusions. L’utilisation de solutions de cybersécurité avancées et la sensibilisation des employés aux menaces potentielles sont essentielles pour protéger les données sensibles et les infrastructures critiques.

Que pensez-vous de cette histoire incroyable d’infiltration par des hackers nord-coréens ? Avez-vous des idées pour améliorer la sécurité informatique dans votre entreprise ? Partagez vos réflexions et expériences dans les commentaires ci-dessous. Ensemble, nous pouvons renforcer la sécurité de nos systèmes et prévenir de telles menaces à l’avenir.

Partager l'article:

Donnez votre avis :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Logo Maxime Tant pour Tech Tendance

Passionné de tech depuis ma tendre enfance, je vous partage ici toutes les actus en lien avec la tech de près ou de loin. N’hésitez pas à suivre aussi le podcast ainsi que la chaîne YouTube de Tech Tendance !

Fraîchement publié :

Edit Template

Comment ? Quoi ?

Un blog tech, par ou pour les passionnés de la tech avec un grand T. IA, VR mais aussi jeux vidéos, livres sur la tech… et j’en passe. Vous n’avez qu’une chose à faire là maintenant : Ctrl + D ou Pomme + D si vous êtes team Apple.

Suivez-moi (ou pas) :